L’Histoire d’Astor

Chaque Anakart a inspiré à Anaka une histoire, un récit, une évocation, tant la richesse de chaque archétype invite à explorer toutes ses facettes sous diverses formes…

Pour cette première rencontre, je vous invite à suivre les péripéties d’Astor le Téméraire,  l’Aventurier, le Saltimbanque, celui qui a toujours le courage d’aller au delà de ses propres limites à la rencontre de sa vérité, le chevalier en quête de son Graal, qui initie ce grand voyage…

ASTOR le petit poisson courageux.

astor
Astor by anaka© GF 2016 Anakonte ABC

Astor est un très joli poisson aux couleurs vives, avec une bouche énorme de mérou qui lui donne l’air de toujours quémander un baiser, et de grosses tâches rouges cernées de points violets sur le dos l’affublant de cet air comique des clowns en représentation. Ses grandes nageoires argentées lui permettent de s’élever dans les airs comme un exocet. D’un naturel plutôt gentil et taquin,  ses particularités physiques attirent la sympathie. Il est toujours en quête d’actions inédites pouvant donner au groupe un peu de fantaisie, et oublier surtout les limites de verre qui compriment leur paysage.

Il est né dans un bocal, et il a appris à nager parmi des coraux presque naturels. Joueur et audacieux, il vit parmi d’autres espèces rares plus exotiques les unes que les autres, celle-ci aux nageoires extravagantes, celle-là laissant flotter ses filaments psychédéliques dans son sillage, d’autres aux couleurs affriolantes.

Il a vécu longtemps seul dans cet aquarium avant que ne le rejoignent ces spécimens capturés au cours des voyages de son propriétaire. Car il vit sur un bateau qui parcourt le monde. Son capitaine marque chacun de ses grands voyages en capturant un spécimen qui rejoint l’aquarium devenu au fil des années de plus en plus imposant.

 

ASTOR
Astor by anaka©coloriage1 MF -2016

Au cours de l’une de ces longues traversées, le bateau essuie une tempête titanesque. L’écume déchaînée envoie de grandes claques blanchâtres et glacées dans l’eau de l’aquarium, la grosse coque solide ressemble au fil des heures à un frêle esquif en proie aux éléments. Quand le bateau retombe lourdement sur le flanc pour la troisième fois au cours des heures les plus aigues de la tempête, l’aquarium émet un petit crissement fatal, qui annonce la brisure imminente du contenant. Un choc encore, et les parois de verre éclatent en morceaux, se mêlant au flux et reflux de l’eau qui a submergé le pont supérieur.

Astor déploie ses nageoires et prend tout son élan pour jaillir au dessus des rafales d’eau qui menacent de l’assommer, et dans des efforts désespérés échappe aux énormes météorites de verre qui l’entourent. Il aperçoit ses compagnons d’infortune entre deux lourds rideaux de liquide et des pans de brume solidifiée par les débris, et les voit disparaître les uns après les autres, avant d’être emporté lui aussi dans un tourbillon de flots tumultueux. Il résiste, il suffoque, nage, se débat, nage, nage encore. Des heures il erre dans l’immensité, balloté par les eaux, accrochant parfois ses nageoires à des récifs abrupts, tantôt ligoté par les tentacules folles des algues qui semblent se jouer de lui, tantôt comme au-dessus des flots semblant voler avec les vents déchainés. Des heures durant il est en proie aux éléments, il sent ses forces diminuer, lutte encore, de plus en plus faible, jusqu’à l’évanouissement.

ASTOR
Astor by anaka©coloriage1 MF -2016

Il se réveille dans le petit jour, bercé par le doux ressac de l’eau contre les rochers. Il se trouve dans une sorte de bassine naturelle entourée de récifs coralliens et de roches découpées. L’océan est de l’autre côté. Autour de lui barbotent pacifiquement de gros poissons languides, entourés d’une ribambelle de petits habitants aussi variés qu’inconnus à ses yeux.

Alors qu’il tente de sortir de son refuge, il réalise qu’il a été blessé sur le flanc et qu’il ne peut pas nager aussi aisément. Un poisson s’est détourné du banc pour s’approcher de lui. C’est une femelle douce et un peu timide, qui lui explique comment il est arrivé ici, projeté dans les airs par une vague immense. Elle l’a déposé dans ce recoin pour le laisser reprendre ses esprits, voilà déjà plusieurs jours qu’il était inconscient.

Astor apprivoise son nouveau paysage, un peu plus grand que son aquarium flottant, mais pas aussi gigantesque que cet océan qui a englouti tout son univers. Les coraux sont plus rouges, squelettes végétaux gorgés de sang, les algues ressemblent à des chevelures folles, les ténèbres engloutissent une bonne partie du paysage, avec l’ombre des roches entourant cette bassine d’eau naturelle. Mais il y a aussi de grands espaces végétaux nourris de l’eau de pluie, qui recèlent des trésors d’espèces inconnues.  Peu à peu, il s’accoutume, il oublie le passé, reconstruit sa mémoire, se fond dans cette autre vie auprès de cette gentille poissonne devenue sa compagne, qui lui a donné de beaux petits aux personnalités aussi originales que leur apparence née de deux poissons si différents.

astorbyso.jpg
ASTOR by Sow Sweet Sow – MF 2016

Mais de nouveau arrive la tempête. Un jour d’orage, une vague immense s’abat sur la piscine naturelle et brise le fragile rempart qui les protégeait du grand océan. Les habitants sont dispersés en un tourbillon et rejoignent l’immensité. Astor a réussi à agripper deux de ses petits sous ses nageoires, et il échappe au désastre en s’envolant au-dessus des flots. Des heures durant le cauchemar recommence, l’orage lui arrache une nageoire, la douleur le fait s’évanouir, il ne sera pas une seconde fois témoin de l’horreur de l’arrachement. Quand il émerge enfin de son coma, il ne peut que constater le désastre : Les parois déchiquetées laissent passer des flots agités dans l’enclos autrefois si paisible, les grands champs paisibles lacérés par le ressac n’ont plus un brin de végétation marine, sa compagne a disparu et plus rien ici ne lui semble familier.

Il est redevenu l’étranger. Il ne peut pas aider les survivants de la communauté à reconstruire, car il a perdu une nageoire dans la tempête, et la disparition de sa compagne poissonne l’a rendu à son statut initial : Même avec ses deux petits arrimés sous son unique nageoire, il est renvoyé à sa différence. Il demeure d’ailleurs, dissemblable, et dans ce temps de deuil et de reconstruction, il n’est pas le bienvenu. Incapable de repartir, il retrouve son refuge et tente de réparer un peu l’espace pour y accueillir ses deux petits.

ASTOR
ASTOR by anaka© 2016 MF Malaga

Pour les garder plein de vie et de joie il invente des histoires chaque soir, les emporte à travers le monde en inventant des péripéties inoubliables, des héros burlesques, des chasses aux trésors… Il se débrouille comme il peut pour les nourrir et les protéger, et pour tenter de recréer un lien avec les habitants du lieu, il doit s’inventer un nouveau travail qui le rendra indispensable et lui évitera d’être expulsé avec ses petits de son refuge. Mais que faire ? En faisant le constat de son existence il se rend compte qu’il a été au-delà de tout ce qui était possible, dépassé toutes ses zones de confort, perdu son milieu d’origine, rencontré l’amour dans une autre espèce que la sienne, miraculé de deux naufrages, mais handicapé donc incapable de reprendre ses activités comme avant, il a vécu aussi le déplacement géographique, le deuil, le mur des préjugés…

 

Il comprend qu’il doit se réinventer, et plus encore, inventer totalement sa vie et son être en tentant de retrouver au fond de lui qui il est, à travers ses expériences, ses désirs, ses rêves…

19rASTORartisscan
ASTOR by Maxime Frairot© Anakonte d’Artistes 2017 – GF

 

 

Publicités

Une réflexion sur “L’Histoire d’Astor

  1. Ping : ASTOR – fiche signalétique – Anakart, le jeU

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s